SAISON 2017-2018
Le 28 January 2018
Rouen arrache le derby Normand au Kindarena face à Caen!

Suite à la défaite d’un petit point lors du derby face aux havrais la semaine dernière, Rouen avait beaucoup de regrets et comptait bien gagner devant son public !
Face à des caennais qui cherchent à reprendre confiance, le match s’annonçait de haut niveau et a tenu toutes ses promesses !
 
Une première mi-temps en dents de scie
 
Le match commence bien pour les locaux. Grâce à EMEGANO, DIBO et D.WILLIAMS, le RMB commence avec un 6-0. La blessure de PONSAR, ouvert à l’arcade (8 points de sutures), vient ensuite pénaliser les rouennais. Les bas-normands se mettent en route à l’intérieur avec VAUTIER, POPE égalise avec un dunk et Caen passe devant en accélérant avec des trois points de CHELLE et des shoots de CORNELY. J.WILLIAMS marque ses premiers points et Rouen se retrouve à 11 points d’écart. Derrière, les caennais défendent dur mais Rouen stabilise le jeu. Les seino-marins réagissent grâce à EMEGANO qui ramène Rouen à 7 points d’écart à la fin du 1er quart temps. (20/27)
 
À l’entame du deuxième quart-temps, Caen en veut encore et continue à attaquer sans trembler, à l’image du dunk de Williams et du tir en suspension de CAPE. Rouen garde le flot grâce à un 3 points d’EMEGANO et deux points de DIBO. Par la suite, les rouennais décident de durcir leur défense et enchainent en attaque. STEVENS nous gratifie d’un dunk et DIBO en remet une couche à 3 points. Rouen revient à 1 point (34/35) et Hervé COUDRAY demande un temps-mort. Au retour de celui-ci, les deux équipes défendent avec vivacité, interceptent des ballons mais ne concrétisent pas en attaque. Après un 3 points de CHELLE, le coach MÉNARD prend un temps-mort à son tour. A la reprise, DIBO ajoute 2 points de plus mais CHELLE s’enflamme et malgré une bonne défense rouennaise, met 5 points de suite qui font rugir le public caennais venu en nombre. J.WILLIAMS finit en contre-attaque et Caen passe à 8 points devant. Rouen stoppe les offensives caennaises, D.WILLIAMS pénètre 2 fois dans la raquette et met 4 nouveaux points. SIDIBÉ drive au buzzer et ajoute 2 points. Rouen est mené de 6 points à la mi-temps. (46/40)
 
Le calme avant la tempête
 
Au retour des vestiaires, les équipes se tiennent, et proposent un haut niveau de défense. Personne ne trouve de solution en attaque. VAUTIER assure sur la ligne des lancers francs, mais VARANAUSKAS lui répond en contre-attaque. Caen reprend l’avantage avec un 3 points de CORNELY, puis J.WILLIAMS ajoute 2 points au compteur. Malgré les 2 lancers francs de STEVENS, Caen enchaîne à 3 points avec CHELLE et POPE met 2 nouveaux points. MÉNARD prend un temps-mort et le RMB est mené de 16 points au bout de 4 minutes dans ce 3ème acte. Après ce temps-mort, Rouen met une forte pression en défense et réagit en attaque. D.WILLIAMS donne le ton avec 2 points puis un and one. Il est imité par STEVENS juste après et D.WILLIAMS remet 2 points après une contre-attaque très bien construite. C’est au tour de COUDRAY de demander un temps-mort après un 10-2 de Rouen. Par la suite, RAMSEYER et J.WILLIAMS mettent 2 points mais EMEGANO et STEVENS leur répondent. L’écart se stabilise et Caen ne se laisse pas rejoindre. En fin de quart-temps, D.WILLIAMS finit proprement en contre-attaque, DIBO marque un petit hook au buzzer et l’écart est de 11 points à l’entame du dernier quart-temps.(64/75)  
 
Au début des 10 dernières minutes de ce quart-temps, EMEGANO commence avec un 3 points. Après une magnifique passe de Michel, Dibo ajoute deux points au compteur seino-marin. Caen répond mais D.WILLIAMS se met en route et met deux 3 points de suite. Le RMB revient à 2 points et le public hausse le ton ! CAPE met 2 lancers francs et EMEGANO lui répond sur un tir en suspension. J.WILLIAMS fait preuve de dureté dans la raquette en marquant 2 points mais STEVENS compense avec 2 lancers francs. Le RMB sort sa plus grande défense, intercepte et en contre-attaque, DIBO dunk. CORNELY limite les dégâts en inscrivant 2 points par la suite. Les deux équipes se tiennent au score mais Caen ne laisse pas Rouen passer devant. Après la blessure de VAUTIER et les 5 fautes de RAMSEYER, Caen se retrouve diminué dans la raquette. On est à 1 minute de la fin du match et plus personne ne marque, la défense est à son maximum des deux côtés du terrain. Alexandre MENARD demande un temps-mort.(81/83) Possession rouennaise, Stevens joue son 1c1 à l’intérieur et provoque un and one ! Il mets son lancer franc et le RMB passe à +1 ! (84/83) 26 secondes à jouer, Caen patiente, ressort à 3 points, DJEDJE drive et rate son shoot mais sur le rebond, le RMB provoque une faute. 5,6 secondes et possession pour Caen. CHELLE récupère la balle, part au panier, tente le floatter et STEVENS le contre dans les nuages ! La victoire est pour le RMB dans ce derby de folie ! Score final : 84-83
 
26.01.18 – PRO B – 16ème JOURNÉE
À ROUEN, ROUEN MB BAT CAEN BC 84 À 83
Arbitres : ACHEEN, MILLIOT & CARIMENTRAND  
20-27 | 20-19 | 24-29 | 20-8

 
ROUEN MB : 34/64 aux tirs (7/22 à 3 pts, 9/11 aux LF), 24 rebonds (4 offensifs), 22 passes décisives, 9 interceptions, 16 balles perdues.
Marqueurs : Stevens 20, Varanauskas 2, Monceau 2, Williams 17, Dibo 18, Michel 6, Emegano 19.
Entraineur : Alexandre MENARD
 
CAEN BC : 33/61 aux tirs (5/16 à 3 pts, 12/15 aux LF), 26 rebonds (6 offensifs), 16 passes décisives, 9 interceptions, 16 balles perdues.
Marqueurs : Williams 18, Sidibe 6, Cape 7, Cornely 13, Chelle 17, Pope 8, Vautier 10, Ramseyer 4.
Entraineur : Hervé COUDRAY
 
Les réactions des coachs :
Alexandre Ménard (entraîneur de Rouen) :
« Le match a été âpre, très engagé. Après avoir marqué les six premiers points, on a eu beaucoup de mal. Autant face au Havre que face à Caen, on a vécu des matches à la vie à la mort, à couteau tiré jusqu’au bout. La semaine passée, ce n’était pas passé. Cette fois oui. Sachant que nous avons perdu Carl Ponsar (arcade ouverte) dès la 3e minute. Et Varanauskas a ressenti très vite une douleur au pied. Ce n’était pas le joueur que nous connaissons d’habitude. On a dû bricoler tout le match, mettre Rémi Dibo en 5, Manu Monceau en 4, faire des rotations, passer en zone, trapper... La force de cette équipe, c’est qu’elle est composée de compétiteurs. Il n’y en a pas un qui lâche. Caen nous avait sauté dessus mais on a su répondre et avec de la vista, on a montré de belles choses. »
 
Hervé Coudray (entraîneur de Caen) :
« Il y a des regrets, vu le contexte car on est la seule équipe de Pro B à ne jouer qu’avec un seul étranger (Williams). Et pourtant, nous sommes dans les matches. Ce soir, nous avons mené de 16 points trop tôt, à la fin du 3e quart-temps. Rouen a repris confiance sur des tirs à trois points, en profitant de notre alternance défensive. »