SAISON 2017-2018
Le 06 février 2018
Les Rouennais ont battu les Roannais!!

Vendredi soir, le RMB recevait la Chorale de Roanne, 4ème du classement de Pro B. Après sa victoire d’un petit point face à Caen dans les dernières secondes, les rouennais étaient face à un nouveau challenge contre une équipe solide de ce championnat (meilleure défense). Devant leur public, ils vont montrer qu’ils sont capables de faire face à ce style d’adversaire et montrer qu’ils ont leur place dans cette première partie de tableau du Championnat de France Pro B.
 
Une première mi-temps serrée
 
Le début du match commence idéalement pour Rouen, DIBO inscrit les deux premiers points de son équipe et EMEGANO réplique. Mais cette bonne dynamique ne durera qu’une seule minute puisque Roanne sort les crocs, débloque son compteur de points, et de quelle manière : un 0-13 en 5 minutes rythmé par un collectif huilé avec à la baguette TANGHE. Malgré tout, les seino-marins ne baissent pas les bras et MICHEL stoppe l’hémorragie. TANGHE ajoute à nouveau 2 points. L’entrée de MONCEAU va changer la dynamique de l’équipe du RMB. Dès son entrée de jeu, il réussit son tir et se jette sur tous les ballons. DIBO s’applique sur la ligne des lancers mais NYAKUNDI enchaine à trois points. Heureusement, EMEGANO lui répond immédiatement et permet à Rouen de garder le cap. EMEGANO remet dedans à 2 points et KEITA annule son shoot de l’autre côté du terrain. En fin de quart temps, PONSAR provoque la faute et ajoute 2 lancers francs ce qui permet au RMB d’être à seulement 3 points d’écart à la fin des 10 premières minutes. (17-20)
 
Le deuxième quart temps va se transformer en mano à mano. Les deux équipes attaquent et défendent dur et personne ne veut voir l’autre s’envoler au score. MONCEAU débute le quart temps avec un tir réussi et MBALA rétorque. PONSAR enchaine à trois points sur une passe de son capitaine VARANAUSKAS. MONCEAU continue de se battre sur tous les ballons et provoque la faute. Il met un lancer franc sur deux et KEITA en face s’applique à 2 points. BASSOUMBA assure sur la ligne des lancers mais en face, JACKSON fait de même. PONSAR profite de sa bonne adresse pour remettre un 3 points mais KEITA égalise sur un nouveau tir extérieur. TANGHE, l’homme du début de match de Roanne, ajoute un nouveau 3 points au compteur des visiteurs. EMEGANO ne se laisse pas faire et lui répond à 3 points. Après cette série offensive des deux équipes, le jeu se durcit et plus personne ne marque à 3 minutes du terme de cette première mi-temps. KEITA provoque la faute, et ne met qu’un seul lancer. STEVENS, à 2 minutes de la fin du quart temps, débloque enfin son compteur avec un deux points, de bon augure pour la suite. Après un lancer franc de TANGHE, WILLIAMS met lui aussi ses deux premiers points du match. Puis, PONSAR fait une faute qui permet à MBALA de remettre les deux équipes à égalité. STEVENS, de retour dans ce match, remet 2 points ce qui permet au RMB de mener de 2 points à la fin de cette première mi-temps. (37-35)
 
On commence à prendre gout à ces fins de match !
 
Dès le début de la deuxième mi-temps, NYAKUNDI remet les deux équipes à égalité. EMEGANO redonne 2 lancers à son équipe mais NYAKUNDI met dedans à nouveau mais cette fois à 3 points. EMEGANO obtient une faute et met 1 lancer franc. TANGHE réussit un nouveau 2 points et provoque une faute de PONSAR. Il met 1 lancer francs et derrière, malgré le tir réussi de MICHEL, JACKSON dunk. La suite du quart temps ressemble à peu près au précédent où les deux équipes ne veulent pas se faire distancer. EMEGANO rajoute 2 points et NYAKUNDI aussi, et l’écart reste de 3 pts en faveur de Roanne. STEVENS réussit ses deux lancers mais encore une fois, NYAKUNDI en feu cale un 3 points. STEVENS, qui retrouve sa forme après une première mi-temps en demi-teinte, permet à Rouen avec son tir réussi de rester collé au score. L’intensité monte encore d’un ton avec un public chaud bouillant et les pénétrations dans la raquette deviennent difficiles des deux côtés. Les shoots ne rentrent plus et personne n’arrive à concrétiser ses bonnes actions. C’est à 2 minutes du terme de ce quart temps que STEVENS réussi son shoot et permet au RMB d’égaliser. En face JACKSON ajoute un lancer franc et NYAKUNDI assure à 2 points. Puis DIBO provoque la faute et s’applique avec 2 points supplémentaire. Malgré le dunk de MBALA, EMEGANO réussit son tir à 2 points et met les deux équipes à égalité avant d’entamer les 10 dernières minutes de ce match qui s’annoncent extrêmement chaudes ! (55-55)
 
On aurait pu penser que Rouen n’allait pas tenir le coup physiquement, face à une équipe d’expérience. Encore une fois, les joueurs du RMB vont nous offrir un dernier quart temps d’anthologie, autant dans l’application que dans l’intensité offensive et défensive. Même si le début du quart temps commence mal avec un 3 points du diable NYAKUNDI, EMEGANO limite la casse avec un deux points. On assiste ensuite un de nombreux duels physiques, les défenses se renferment et l’adresse n’est plus au rendez-vous des deux côtés. BASSOUMBA relance les rouennais avec deux points dans la raquette et CAVALLO égalise sur un lancer franc. Le capitaine VARANAUSKAS, l’homme des fin de match, met dedans à 3 points et après un tir raté de Roanne, STEVENS ajoute encore deux points ce qui porte l’écart à 5 points pour le RMB à 5 minutes de la fin. (64/59) Mais Roanne n’avait pas dit son dernier mot. KEITA relance son équipe avec un deux points imité de suite par son coéquipier JACKSON. Puis après quelques tirs ratés et le retour de NYAKUNDI sur le parquet, ce dernier ajoute 2 points pour son équipe et lui permet de passer devant au score. +1 pour Roanne à 3 minutes du terme. KEITA donne un peu d’air à son équipe avec un deux points et Roanne décide de passer en mode gestion avec une grosse défense. Les Rouennais ne lâchent pas le morceau malgré le 0-8 qu’ils viennent d’encaisser. STEVENS assure à 2 points pour revenir à -1 (66/67). MONCEAU remplace DIBO et fait preuve d’une énorme défense en cette fin de match ! Par la suite, STEVENS assure sur la ligne des lancers francs et permet au RMB de passer devant. Derrière, JACKSON met dedans à 2 points. VARANAUSKAS, en bon capitaine, met un gros shoot à 3 points pour survolter le public du Kindarena ! Mais derrière, TANGHE lui répond et inscrit lui aussi un 3 points ! Il reste 34 secondes et le RMB ne perd que d’un petit point, l’exploit est faisable ! (71/72) Les rouennais ont la possession, pause le jeu et cherche une solution dans la raquette. STEVENS l’obtient et provoque la faute. Deux lancers et STEVENS ne tremble pas sur la ligne. Rouen mène d’un point (73/72) et temps-mort demandé par Roanne ! Le RMB va devoir défendre dur et intelligemment sur cette possession. Roanne à la balle STEVENS fait faute quasi immédiatement. Remise en jeu pour la Chorale, JACKSON drive et MONCEAU monte pour un exceptionnel contre ! NYAKUNDI prend le rebond défensif, essaye de remettre dedans et c’est manqué ! WILLIAMS prend le rebond, KEITA fait faute et deux lancers francs pour le RMB ! WILLIAMS assure sur la ligne et derrière, STEVENS intercepte la balle sur la remise en jeu et ajoute au buzzer les deux derniers points ! Victoire du RMB face à Roanne 77-72 !
Une très belle victoire du Rouen Métropole Basket face à la Chorale de Roanne avant deux déplacements très difficiles. Ils commenceront ce mardi soir contre l’ogre Orléanais toujours invaincu à domicile et samedi soir contre Blois dans sa salle du Jeu de Paume. Go RMB
 
02.02.18 – PRO B – 17ème JOURNÉE
À ROUEN, ROUEN MB BAT ROANNE 77 À 72
Arbitres : PEYRIDIEU, BOURGEOIS & MONSIRE 
17-20 | 20-15 | 18-20 | 22-17

ROUEN: 25/60 aux tirs (6/24 à 3 pts, 21/25 aux LF), 38 rebonds (13 offensifs), 15 passes décisives, 10 interceptions, 16 balles perdues. Marqueurs : Stevens 21, Varanauskas 6, Monceau 5, Williams 4, Dibo 6, Michel 4, Bassoumba 4, Ponsar 8 & Emegano 19. Entraineur : Alexandre MENARD
 
ROANNE : 25/53 aux tirs (7/20 à 3 pts, 8/12 aux LF), 24 rebonds (7 offensifs), 15 passes décisives, 7 interceptions, 14 balles perdues. Marqueurs : Keita 10, Nyakundi 22, Cavallo 5, Tanghe 19, Jackson 9. Entraineur : Laurent PLUVY
 
Le mot des coachs dans Paris Normandie:
Alexandre Ménard (entraîneur de Rouen) : « On a eu le mérite de ne rien lâcher car nous avons fait un départ un peu lent. On a pris beaucoup de points très vite. L’objectif, c’était de ralentir Roanne car son jeu est bien huilé, avec beaucoup de mouvements. Les garçons ont fait preuve de beaucoup de générosité. Contre Caen, nous avions perdu Ovi (Varanauskas) et Carl (Ponsar) sur blessure. En début de semaine, on avait eu du mal à s’entraîner à dix, d’autant plus que Williams s’est fait une entorse de la cheville lundi. Ce soir, c’est lui qui met les derniers lancers francs. C’est l’ADN de cette équipe, elle est active, elle a du caractère. »
 
Laurent Pluvy (entraîneur de Roanne) : « On a ce qu’on mérite ce soir. On a fait un très mauvais match, on est battu dans l’agressivité, dans l’envie. On a laissé 38 rebonds à notre adversaire... On lui donne 25 lancers francs. On n’était pas dedans, ça ne nous ressemble pas. C’est la première fois où je ne suis pas content cette saison. »