SAISON 2017-2018
Le 21 octobre 2017
Rouen a souffert face à Orléans

Pro B (J2) – Passé au travers de son deuxième quart, le Rouen Métropole Basket a été battu ce vendredi par Orléans pour son premier match de championnat à domicile.
 
Rouen s’est incliné hier au soir face à Orléans Loiret Basket sur le score de 70-79 et comme face à Nantes la semaine dernière, l’équipe a montré beaucoup de volonté et d’intensité…Un trou d’air dans le 2ème quart aura malheureusement privé les pensionnaires du Kindarena de la victoire face à l’OLB dont l’axe 1-5 a particulièrement brillé en l’absence de McAlarney et Sommerville.

Une minute après le début de rencontre c’est Desmond Williams qui va ouvrir la marque sur un tir primé côté droit. Discipliné en défense, le RMB va faire un écart rapidement pour compter 8 points d’avance au bout de 3 minutes (10-2). C’est le meneur Orléanais Abreu qui va faire feu pour débloquer l’équipe du Loiret mais Williams réplique immédiatement à l’opposé. Le rythme est excellent dans cette période et le ballon remonte à une allure folle, dans un sens comme dans l’autre. Les Normands se battent comme des lions sous les paniers pour ne pas laisser de secondes chances à leurs invités du soir qui peinent en attaque. Cette envie se voit, les solutions se présentent offensivement avec une belle fluidité dans le jeu de passes…Cela paye instantanément puisque le RMB semble alors avoir mis la main sur la rencontre (25-14, moins de deux minutes avant la fin du quart). Les dix minutes se terminent pourtant sur deux paniers adverses, l’équipe de Germain Castano n’étant pas du genre à en rester là (25-18).

Le deuxième quart débute sur un and one d’Amin Stevens…et puis plus rien. Le ciel s’assombri pour Rouen car du côté de l’OLB l’adresse semble avoir retrouvé ses droits et la défense hausse le ton. En un rien de temps, suite à de petites erreurs, Orléans revient dans le sillage grâce à Akono (28-26) ; une remontée qui fait arrêter le match à Alex Menard pour un recadrage maison. Après une action incroyable faite de pertes de balles consécutives, d’interceptions ou encore de contres manqués, les visiteurs placent une contre-attaque éclair avec Kadri Moendadze pour passer devant pour la première fois de la rencontre (29-30). Un nouveau triple d’Akono vient sanctionner la passivité Rouennaise et même si un dunk de Dibo remet du baume au coeur de l’équipe, on la sent impactée des deux côtés du terrain. Et ce n’est pas Marc Judith « from downtown » ni Moendadze qui vont arranger les choses (33-39 à quatre minutes de la mi-temps). Rouen ne manque pas d’envie mais peine à réellement à la finition. Suite à un block de Stevens, ce dernier laisse le champ libre à Obi Emegano pour une flèche qui vient stopper l’hémorragie. Les visiteurs conservent le vent dans le dos en raison de pertes de balles adverses et une faute intentionnelle qui les propulse à +13. Rouen va réduire l’écart avant la pause (38-49).

EN L’ABSENCE DES CADRES, HALILOVIC PREND LE RELAIS


Obi Emegano et les Normands sont passés au travers de leur deuxième quart-temps (© FLOHIC Romain)

Dès la reprise on sent que les deux équipes veulent en découdre et le combat devient un peu plus acharné en défense et en particulier sous les cercles. Le RMB fait bien circuler la balle et imprime le bon rythme mais n’a pas la qualité de shoot escompté. L’OLB a donc parfaitement le match en main au bout de 5 minutes (+14). Les hommes en gris, discrets en 1ère mi-temps, sortent un peu plus les sifflets face à l’agressivité proposée par les deux formations. Même lorsqu’il devient difficile d’approcher le cercle, les blancs ne lâchent rien et se battent sur tous les rebonds. Des regrets sur ce quart, Rouen peut en nourrir car la période aura été à son avantage dans l’intensité… le basket étant avant tout une affaire de réussite, Orléans mène 55-66 avant le dernier acte.

Le chantier va se poursuivre dans cette ultime période où Rouen va essayer de tout mettre en œuvre pour remonter le catastrophique 2ème quart. Dans la raquette Miralem Halilovic (25 points) fait le boulot sans forcer et ce sont quelques petits duels perdus qui empêchent les locaux de faire une réelle différence. Pourtant lorsque le filet tremble de nouveau par l’intermédiaire de la nouvelle recrue Maurice Carter (deux entrainements dans les jambes), l’écart fond comme neige au soleil (62-66, 4ème minute) et tout est encore possible. Mais avec un 6-0 en faveur des visiteurs les choses se compliquent à l’approche du money-time. Rouen sera incapable de produire l’effort de plus pour faire basculer les derniers instants en sa faveur malgré une nouvelle remontée. Le match se termine sur un tir au buzzer signé Abreu et l’OLB confirme ainsi son statut de prétendant à la montée, score final 79-70.

ILS ONT DIT
 
Obi Emegano : « Orléans a défendu très dur même si nous avons bien débuté le match. Avec 31 points encaissés dans le second quart, on a connu un réel passage à vide et c’était vraiment compliqué pour revenir après. Personnellement ce ne fût pas mon meilleur match, j’aurais dû être beaucoup plus agressif en défense. Nous avons encore pas mal de boulot, la Pro B a l’air d’être un championnat très homogène où tout le monde peut battre tout le monde ; mais il est clair qu’en reproduisant un deuxième quart comme cela il sera compliqué de prendre des matchs ».
 
Alexandre Menard (coach RMB) : « Orléans est une équipe très solide même privée de deux de ses cadres. Je trouve que l’on a souffert physiquement dans la raquette, notamment sur les rebonds offensifs. Malgré tout on arrive à leur faire perdre la balle 19 fois ce qui est très bien, mais ce n’est pas suffisant car on a l’impression que sur les fifty-fifty balls cela ne tournait pas souvent pour nous, comme par exemple sur le dernier panier d’Halilovic où la balle lui retombe dessus et il marque à deux secondes de la fin ; ce sont des petites choses qui font vraiment suer. Je pense que l’on est passé à côté de quelque chose ce soir car il y avait vraiment un truc à faire. Mine de rien on gagne deux quarts sur quatre et on fait match nul sur un troisième, c’est le deuxième qui nous coûte très très cher ».
 
20.10.17 – PRO B – 2ÈME JOURNÉE
AU KINDARENA, ORLÉANS BAT ROUEN MB 79 À 70
Spectateurs : 2000 env. Arbitres : Lopes, Tartare & Mendes
25-18 | 38-49 | 55-66 | 70-79
ROUEN :
 25/63 aux tirs (8/23) à 3 pts, 12/17 aux LF), 30 rebonds (9 offensifs), 12 passes décisives, 4 interceptions, 15 balles perdues. Marqueurs : Stevens 16, Williams 10, Dibo 7, Michel 2, Ponsar 6, Carter 13 & Emegano 16.
ORLÉANS : 31/64 aux tirs (8/23 à 3 pts, 9/11 aux LF), 39 rebonds (11 offensifs), 20 passes décisives, 3 interceptions, 19 balles perdues. Marqueurs : Djimrabaye 2, Judith 6, Halilovic 25, Akono 10, Moendadze 8, Curier 2, Abreu 19, Dezalle 3 & Mbida 4. Entraîneur : Germain Castano.
 
Les Rouennais accueilleront l’ADA Blois lors de la prochaine journée le vendredi 27 octobre à 20h30 au Kindarena. Infos & réservations : http://bit.ly/2zED3cz

 


 




 


RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
 V.Couty
  Photos: FLOHIC Romain