SAISON 2016-2017
Le 12 mai 2017
Une dernière au goût amer...

Pro B (33ème journée) – Pour son dernier match de saison régulière à domicile, le Rouen Métropole s’est incliné ce vendredi face à Lille (59-72) et voit pratiquement son rêve de playoffs s’envoler.
 
Les joueurs de Rémy Valin n’avaient pas d’autre choix que de s’imposer à la maison pour pouvoir encore espérer accrocher le wagon du top 8 synonyme de playoffs. Face aux Nordistes, les blanc et bleu ont livré une bataille féroce durant 30 minutes et ont même pris les commandes quelques secondes à l’entame du dernier quart (45-44) avant d’essuyer un terrible 17-0 dans la foulée. Un succès face à Fos dans une semaine permettra aux Normands de clore l’exercice 2016/17 avec un bilan équilibré (17V/17D).  

Rouen prenait pourtant un bon départ, initié par Steeve Ho You Fat qui ouvrait la marque derrière l’arc, puis par Fairell sous le cercle (5-1). Les Rouennais avaient faim, à l’image de Félix Michel qui exerçait une pression tout-terrain, mais ils commettaient beaucoup de trop de mauvais choix en attaque et leurs errements défensifs plaçaient les coéquipiers de Jean-Victor Traoré devant après 10 minutes (15-29).
 
Dans un match ultra-défensif, les deux formations allaient sortir les barbelés et se livrer une véritable bataille dans la peinture. Parfois un peu limite voire dangereux lorsque Steeve Ho You Fat se faisait découper par trois Lillois, sans qu’une seule faute ne soit sifflée. Pas de quoi déstabiliser Jo Fairell qui se jouait de Queta et Mbida, avant que Gaylor Curier ne loupe l’égalisation à 6,75m. Mbida ajoutait un lancer pour maintenir ces 4 points d’écarts à la pause (24-28), au terme d’une période ou seulement 18 points auront été marqués (9-9).
 
UN DERNIER QUART FATAL
 
Au retour de vestiaires Pamba profitait d’une autoroute laissée dans la défense Rouennaise pour alimenter la marque, tandis que Fairell loupait derrière son 6ème lancer consécutif. Ce n’était pas le cas de James Woodard qui avec un peu plus de réussite égalisait à 24-24 (24’). Les deux équipes se rendaient coup pour coup, et Lille profitait des trois flèches décochées par Pavel Marinov pour garder la main sans pour autant creuser l’écart. En effet le hook shot de Soriah Bangura face à Taccoen permettait au RMB de rester dans le coup à l’entame de l’ultime période (43-44).
 
L’ancien Red Giant profitait de cette bonne dynamique pour mettre les siens devant sur un service parfait de Steeve Ho You Fat (45-44, 31’). Mais cet avantage allait être de courte durée puisque Rouen allait essuyer un terrible 17-0 à l’initiative de Marinov qui survolait les débats (27 points au final). Malgré quelques bons coups sentis par Félix Michel ou Gaylor Curier (51-64, 38’), la messe était dite sans que cela ne calme les ardeurs Lilloises, Fairell à son tour massacré sous le cercle…à 8 secondes de la sirène. Score final 72-59 en faveur du LMBC qui aura maîtrisé son sujet face à des Rouennais qui regretteront certainement cette dernière sortie au Kindarena.

 
33ème journée – LILLE MBC BAT ROUEN MB 72 À 59
(15-19, 24-28, 43-44, 59-72) – Arbitres : Betton / Foucault
Rouen : Colter 4, Fairell 14, Curier 7, Woodard 7, Michel 5, Bangura 6, Ponsar 4 & Ho You Fat 12. Coach : Rémy Valin.
Lille : Traore 17, Mbida 3, Asceric 8, Duwiquet 5, Queta 3, Marinov 27, Taccoen 1, Burton 4 & Pamba 4. Coach : Nedeljko Asceric.
Les statistiques complètes : http://bit.ly/2ptH9mo


 



RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
 Photos: Raynald Aubert