SAISON 2017-2018
Le 23 décembre 2015
L'OLB sur le fil...

Pro A – Dans une rencontre qu’il avait pourtant en main en seconde mi-emps, le Rouen Métropole Basket s’est finalement incliné sur un tir de l’Orléanais Harris à 10 secondes de la fin (75-77).
 
19-23 | 48-41 | 63-57 | 75-77
 
Honneur aux shooteurs…C'est l'arrière US, artilleur en chef de l’Orléans Loiret Basket Kyle McAlarney qui ouvre la marque de ce match par un triple. La défense mise en place par Pierre Vincent ronronne en ce début de rencontre et les joueurs de Rouen ne parviennent pas à trouver les failles pour se frayer un chemin vers le panier et ouvrir leur compteur. Chevon Troutman s'offre deux tirs tête de raquette et KMac remet ça coin gauche quelques secondes plus tard... tout va très vite et Rémy Valin arrête le match à 10-0 pour recadrer les billes, le tout après deux minutes de jeu. Tout de suite après le temps-mort, c'est pourtant Orléans qui remet la gomme par le biais du meneur Antoine Eito. Enfin, trois minutes après le début des hostilités, le capitaine Jean-Michel Mipoka montre la voie et rentre le premier panier du RMB. La défense de l'OLB est très agressive et il est difficile de la percer mais Rouen semble changer de dynamique en durcissant également le ton en défense, ce qui propulse logiquement l'attaque pour remonter à -3 à quatre minutes de la fin du premier quart (19-23).


Les 17 points de Ron Lewis (ici face à Luc Loubaki) n'auront pas suffi face à Orléans
 
Alain Koffi fait un beau chantier dans la peinture mais après un petit trou au scoring, Orléans retrouve de l'adresse. Le quart devient un peu plus trouble pour les deux formations, le score reste figé à 13-20 avant que Guerschon Yabusele ne s'offre un &one une minute avant la fin du quart. Le briscard Marcellus Sommerville rentre dans la foulée un triple qui fait mal mais Ron Lewis ne se laisse pas attendrir et comble le buzzer par une réponse derrière l'arc. Le travail de Rouen commence à payer... en défense, l'équipe est agressive et ne laisse rien de facile tandis qu'en attaque, il y a du rythme dans les passes et dans l'intensité. Au bout de 2'30 dans ce deuxième quart, Chris Crawford donne pour la première fois du match les commandes à son équipe (28-27). Orléans est pris dans les filets adverses et reste obligé de prendre des shoots difficiles. Les deux équipes vont s'échanger l'avantage au grès des possessions puis de nouveau dans le vent grâce au show proposé par Yabusele présent aux rebonds autoritaires, au contre et au dunk, Rouen trouve la clé pour lancer ce diable de Ron Lewis qui sévit à 3 pts. La fin du quart est plus équilibrée mais les locaux restent devant à la pause (48-41).
 
Comme lors du début de match c'est McAlarney qui s'offre l'ouverture du score de cette deuxième mi-temps. Orléans montre un peu plus de dureté que lors du troisième quart et le score s'en ressent puisque avec deux triples signés Antoine Eito et Darnell Harris, l'équipe de Pierre Vincent revient à égalité en un rien de temps. Yabusele très en verve se montre encore redoutable et permet à Rouen de faire de nouveau un petit break (+6), mais Orléans est bel et bien présent pour reprendre l'avantage quelques instants plus tard à la suite d'un 7-0. Les hommes de Rémy Valin ne se laissent pas faire pour autant et rendent la politesse pour terminer la troisième période avec 6 pts d'avance (63-57), tout reste à faire dans le dernier round !


Malgré la défaite Guerschon Yabusele a une nouvelle fois brillé avec 15 pts à 5/6 aux tirs et 11 rebonds
 
Le dernier quart...que de regrets pour le RMB qui après avoir bien mené ce match assez correctement se fait malmener au jeu du chat et de la souris. L’OLB emmené par Eito fait trembler la salle Rouennaise qui se prépare à un gros suspense final. Abdou Mbaye et Guerschon Yabusele plantent derrière l'arc mais Orléans est dans le bon momentum pour faire basculer le match d'un instant à l'autre. C'est ce qu'il se passe lorsque Darnell Harris rentre un triple plein de sang-froid à une poignée de secondes de la fin... Orléans mène alors de 3 pts (74-77). Ron Lewis manque le triple de l'égalisation en se faisant contrer par Troutman, mais il reste un espoir car ce sont les visiteurs qui perdent la possession suivante .Kerron Johnson provoque la faute et se retrouve sur la ligne des lancers ! Une seule solution est viable pour tenter d'égaliser, marquer le premier (ce qu'il fait) et rater le second dans l'espoir d'un rebond offensif...Il ne touchera  hélas pas le cercle sur cette deuxième tentative et la possession reviendra à Orléans qui met en place une dernière stratégie sur le banc avec Pierre Vincent pour finalment l’emporter 77 à 75. Une grosse occasion manquée donc pour les Rouennais qui se déplaceront à Châlons-Reims dimanche prochain (17h).



AU KINDARENA, ORLÉANS BAT ROUEN 77 À 75
23-19 | 18-29 | 16-15 | 20-12
Arbitres : MM. Canet, Difallah et Murillon
 
RMB : 25 paniers (dont 11 sur 29 à trois points) sur 57 tirs - 14 lancers francs sur 16 tentés - 29 rebonds - 16 passes décisives - 10 balles perdues - 13 fautes personnelles. Marqueurs : Johnson (11), Lewis (17), Yabusele (15), Koffi (8), Mipoka (12), Crawford (6), Mbaye (6). 
 
OLB : 30 paniers (dont 13 sur 33 à trois points) sur 65 tirs - 4 lancers francs sur 4 tentés - 32 rebonds - 18 passes décisives - 9 balles perdues - 18 fautes personnelles. Marqueurs : McAlarney (9), Eito (12), Loubaki (3), Harris (12), Mendy (5), Troutman (15), Sylla (2), Sommerville (19).


Les statistiques complètes ici
 








RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
Vincent Couty

 Photos: Ann-Dee Lamour - CDP Media